L’énergie, est la véritable beauté de la nature. James Redfield.

Cet été je fis de belles méditations Karuna, dans les ruines d’anciens temples des premières dynasties Thaïes. Plusieurs cités. Bouddha-Maitre-Reiki-Lignée-MocanuDés que j’approchais les statues de Bouddhas, debouts, assis ou couchés,  j’activais, en l’air, en moi, le symbole de distance, puis le symbole Karuna qui nous connecte à l’esprit des pierres, en chantant ou en psalmodiant joyeusement ces 2 symboles, je me connectais à l’Esprit des Bouddhas en pierres. Ces derniers sont chargés d’énergie, leurs statues irradient la dévotion et l’amour reçues et contenues en eux depuis des siècles. J’en eu souvent les larmes aux yeux, les larmes du cœur. Larmes de joie non causale.
Chaque matin je chargeais un beau cristal de roche – charger un cristal/2eme degré -dans lequel une artiste Thaïe a gravé un Bouddha – je suis irrésistiblement Karuna – je m’envoyais du bonheur Reiki Usui et Karuna pour la journée. Je remarquais que l’énergie montait dans les mains et dans le corps et l’aura plus rapidement que chez moi à Montpellier ou l’énergie est pourtant élevée. Mais ici, c’est la vraie puissance Reiki en Jungle.
Lorsque je n’étais pas à errer dans des ruines, je me baladais longuement dans la jungle. Nord Thaïlande, centre Laos. Montagnes, forêts tropicales, cathédrales de verdure incroyable, mousson. Seul, hors circuits touristiques. Mis à part une fois en rando sportive, un petit groupe, ou je me suis fais une belle entorse. Une autre fois un petit accident au pied d’une cascade.Cascade-et-Reiki-Karuna
Un jour, je me baignais, seul au pied d’une cascade dans la jungle. Des centaines de libellules, cris d’oiseaux étranges, profonds et drôles. Dans l’eau bouillonnante de bulles fraîches je me souvins agréablement de l’œuvre de James Redfield « La Prophétie des Andes ». La chance qu’avait le héros de jouer avec la formidable énergie de la forêt Péruvienne, et soudain je réalisais que moi aussi j’y étais. Dans la jungle. Pour moi il ne pouvait pas y avoir de différence, la planète est la même à droite ou à gauche…et je m’offris une séance de Reiki en me connectant à l’esprit des arbres, cette nature incroyablement phénoménale…immédiatement j’ai ressenti le Reiki comme jamais je ne l’ai ressentis depuis plus de vingt ans que je pratique.

Puissance Reiki en Jungle, mais douceur aussi, la sensation d’une infinie bonté qui s’infiltrait en moi, une énergie souriante…qui me fis ressentir le sentiment, l’expression d’extase des nombreux Bouddhas devant lesquels je m’étais recueilli en méditations Karuna, de Sukhôtaï à Luang Prabang, Chiangmai,  Ayutthaya, Tak, Lampang… L’énergie de la nature et l’égrégore des cultures Asiatiques mêlées ? Oui, je n’en doute pas, en tous cas ce fut mon ressenti. Plusieurs fois durant un mois et demi.

Je ressentis la première fois la puissance curative de l’énergie dans la jungle au pied d’une autre cascade. J’ai glissé et me suis étalé sur la roche. Me suis relevé, mal violent au genou, difficulté à gravir le chemin, dessous de la rotule largement violet bien foncé. 10 mn plus tard, boitant, froissé d’être blessé pour la suite du voyage, vexé, j’avise un de ces arbres géants – plus de 50 mètres au dessus du sol –mon intuition me dis que je devais me soigner là. À peine je m’arrête, humblement, minuscule à son pied, je me sentis entouré de sa vibration. C’était impressionnant, et très agréable. J’active juste le symbole de puissance et le symbole de Maître Tibétain et me fais du Reiki au genou. Puis j’active le symbole Karuna, 3 mn pas plus, car je ressentis l’énergie si puissamment que je sus que ça y était. Je n’avais plus mal du tout, l’hématome violet avait totalement disparu. J’étais médusé. Comme si j’avais rêvé m’être cassé la figure, m’être affolé…et, plus rien.

Arbres-énergie-jungle-Thailande

Je ne boitais plus. Autour de moi je sentais l’énergie de la jungle comme une entité vivante, et elle souriait. Son esprit souriait. J’en bénis encore la compassion de Karuna.

Quelques jours plus tard, avec un petit groupe, au cours d’un Zip-line d’un arbre géant à un autre,  je glissais accroché à un câble d’acier au dessus d’une rizière. Je ne sais comment mais je me suis fais une entorse à un doigt, le majeur. Même topo ; doigt qui enfle, impossible à plier, douleur et inquiétude quand à la suite du trip et du voyage…en attendant que les autres arrivent à la plateforme de réception, je me fais du Reiki au doigt toujours en connexion de pleine conscience avec la nature « luxuriante », riante du luxe d’être prodigieuse. Encore une fois, guérison spontanée ; plus rien en à peine 3 mn, comme s’il ne m’était rien arrivé !

Une 3ème fois, écorchures sur les orteils – je crapahute en tongs tellement je me sens protégé et aimé du Reiki. Si parfois j’en fais les frais ce n’est que pour en vérifier l’efficacité et retransmettre ! À chacun son rôle – 3 guérisons spontanées en conditions de voyage – mousson – là ou d’autres se seraient gavés de pansements et d’anti-inflammatoires…Depuis mon retour j’ai constaté que mon énergie Reiki, ou que ma sensibilité à l’énergie à changée, et que j’ai encore plus de plaisir en pratiquant les soins et les initiations. Isa ma compagne, a elle aussi remarqué que son énergie changeait, elle ressent des vibrations nouvelles et beaucoup de chaleur à des endroits du corps inhabituels…coïncidences lorsque vous vous manifestez…Un fantasme me hante maintenant ; l’envie d’animer un stage Reiki, 15 jours en pleine jungle, les gens qu’on pourrait guérir ou largement soulager….un rêve à suivre.
Il rendrait service à des gens souffrant du stress du colon, coeur, probleme cardiaque, peur de la lumiere, stress de ne pas savoir se digerer, stress d’oublier le reiki et les symboles, peur de l’amour, stress du manque….

Dom Jeambrun      www.planete-reiki

PLANETE REIKI is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

%d blogueurs aiment cette page :