L’Estime de soi se cultive.

Cultiver l’Estime de soi demande un peu de courage et de détermination.

L’Intégration ; une technique Reiki. Vous la trouverez en bas de la page.

Quand on se regarde en face, ressentir les émotions, si on voit les choses que l’on n’aime pas de soi, évidemment c’est pas agréable. Que ce soit sur le plan physique lorsqu’on se regarde dans un miroir, ou sur le plan métaphysique lorsqu’on regarde qui on est et on se trouve des défauts de comportements et c’est encore pire si on se compare à d’autres. L’Estime de soi se cultive justement lorsqu’on se rend compte qu’on se cache le vrai.

Cultiver l’Estime de soi demande un peu de courage et de détermination pour passer de l’illusion d’attendre de s’aimer en séduisant les autres par des apparences et passer sans attendre à la quette en soi de ce qu’il serait bon de transformer. Apprendre, pour cultiver l’Estime de soi, qu’il est tout à fait possible de se transformer, de changer et d’être plus authentique, plus vrai. et ainsi avoir de vraies relations. 

Estime-de-soi

Etre ou ne pas etre, je choisi de m’aimer, voilà ma réponse.

Ce que l’on n’aime pas, on ne le met pas en avant, plutôt en arrière, plutôt au fond, tout ce que l’on n’aime pas on a tendance à le cacher. Les femmes par le maquillage et les parures, vestimentaires et accessoires de mode, les hommes par le muscle et le superflu matériel, outils, accessoires, voitures, sports de compétition…armes….En France hommes et femmes se cachent le manque reconnaissance et de confiance en soi,  les vides existentiels par des excès, comme par exemple le luxe, l’illusion de l’esthétique, la confusion par la séduction.Les causes sont dans le métaphysique ; lorsqu’on ne s’aime pas on essaye par des moyens externes à soi de paraitre quelqu’un d’autre. Ou du moins de ne pas montrer les parties de soi que l’on aime pas en les enjolivant. Comme les enjoliveurs qui cachent les jantes des voitures ; ne pas montrer la mécanique, les mécanismes. Ne montrer que la carrosserie. Les apparences.

Au premier degré de Reiki je conseille vivement de faire une cure de l’estime de soi avec une technique si simple mais qui fait ses preuves depuis 15 ans que je la transmet. 21 jours. Guérir la fatigue. C’est une alchimie curative très puissante. Au deuxième degré avec le symbole de distance on se connecte à l’intelligence universelle et avec le symbole du cœur j’enseigne comment prendre un aspect de soi que l’on n’aime pas, puis comment arriver à l’accepter inconditionnellement tel qu’il est sans vouloir le changer. Avec le symbole mental émotionnel on apaise l’agitation mentale avant qu’elle ne se produise.

C’est pour ces raisons humaines citées ci-dessus que je conseille aux stagiaires de prendre le temps pour passer les troisièmes et quatrièmes degrés de Reiki. De prendre le temps de réparer, de rénover, de reconstruire, les fondations les murs les charpentes les toitures les robinetteries les circuits électriques, les mécanismes internes du monde intime de soi. Et dans le jardin intérieur, de désherber, de sarcler l’estime de soi, d’y semer des fleurs prometteuses de fruits et de graines nouvelles. Exactement comme on le ferait lors de l’acquisition d’une nouvelle propriété ; l’embellir pour l’aimer davantage. Par cette métaphore on peut prendre conscience que n’importe quelle maison ou palace si on ne rénove que l’extérieur – maquillage, enjoliveur – on n’en tirera jamais sa véritable valeur, et un jour ou l’autre ce qui est à l’intérieur paraîtra à l’extérieur malgré tout enjoliveur ou toute recette pour maquiller. La duperie ne dure que le dixième de ce que l’Amour.

En opérant tranquillement avec les symboles du Reiki, guérir le passé, les peurs les hontes, les colères et la jalousie, on finit toujours par se retrouver plus grand et plus fort, plus beaux aussi. Tout simplement parce qu’on a une meilleure connaissance de soi. Et une estime de soi rehaussée à sa vraie dimension ; la dignité.
C’est l’art simple de l’introspection retrouver la confiance en soi, aisé avec les outils Reiki et devenir maitre de la connaissance de soi pour s’aimer soi meme.

Parce que je l’ai d’abord appliqué en moi j’enseigne en même temps dans les stages les pistes pour comprendre les véritables raisons du bien et du mal. Regardez  le panda, noir et le blanc ; la force tranquille et la douceur bienveillante.
Alors bon courage et que ton œuvre soit un grand plaisir.
Dom

Intégration-technique-Reiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COMMENTS
    breant commented

    je suis en train de vivre cet article ; j’avais reserve mon stage reiki 3 bien a l’avance ;dans mon cheminement je me suis sentie bloquee ;j’ai trouve ensuite une piste à travailler :mon masculin interieur; je ne savais pas par ou commencer ,quelle technique choisir ;j’ai donc decider de reapprendre chaque livret un à un jusqu’a ce que je trouve avec mon guide la bonne solution ;et je tombe sur la technique d’integration ;je l’avais peu utilisee et peut etre un peu negligee ;à peine essayee j’ ai pu sentir un remu menage à l’interieur de moi si je peux m’exprimee ainsi ;j’ai decide d’en faire une cure au moins une fois par jour voir deux si possible voir plus ;j’ai pris conscience que je n’etais pas prete pour mon 3eme niveau j’ai tourne les choses dix mille fois en moi ;j’ai eu du mal à renoncer à ce rendez vous et j’ai pris la decision ;j’ai ressentie alors une grande paix ;je suis toujours en cure d’integration ;je pense que je saurai quand arreter la cure intensive … merci pour tous les articles quelque fois il declenchent des pistes d’autre fois ils confirment

    Répondre
    21 juin 2017 at 11 h 16 min
      Dom Jeambrun commented

      Bravo, c’est un beau travail d’intériorisation que vous avez fait. Ces articles et ces échanges sont là pour partager la connaissance. Chaque expérience d’une technique Reiki sur soi permet de mieux se connaitre. Merci de partager la votre !
      à bientot pour la suite du chemin Reiki!

      Répondre
      22 juin 2017 at 6 h 20 min

PLANETE REIKI is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

%d blogueurs aiment cette page :