La prière est Verbe,  l’Antahkarana et la grille reiki, la foi du praticien reiki, et le symbole du cœur pour accueillir l’inconnu.
L’Antahkarana, Symbole millénaire tibétain utilisé pour être connecté à sa dimension supérieure divine, connecté aux mémoires Akashiques (livre contenant toutes ses vies.) (Endroit dans l’éther, lumineux et paisible et dans lequel règne un indicible bien-être).

 Le 27/06/2011 14:04, Dom Jeambrun a écrit :

  • ·    Bonjour K

Voilà ce qui était écrit dans mon courrier sur le déroulement et contenu du stage reiki niveau 3 :

L’Antahkarana, Symbole millénaire tibétain utilisé pour être connecté à sa dimension supérieure divine, connecté aux mémoires Akashiques (livre contenant toutes ses vies.) (Endroit dans l’éther, lumineux et paisible et dans lequel règne un indicible bien-être).

La connexion de praticienne reiki se fait à chaque fois que tu utilise l’Antahkarana, de manière fine, progressive, la force de la connexion est en relation avec ta foi, tes craintes, et surtout par le contenu des prières (le Verbe) que tu inscrit sur le papier et que tu mets dans la boite Reiki avec les cristaux de quartz.
Lorsqu’on écrit, il faut être à l’écoute de nos émotions ; celles qui sont en nous au moment de l’écriture.
Cela se fait avec le symbole du cœur – niveau 2 du praticien reiki – pour accueillir l’inconnu.

exple : si j’écris sur mon papier :  « je veux retrouver toute ma mémoire », mais qu’en dedans de moi, je sais que j’en ai peur…ou que je veux pas TOUT Voir,  si je n’accueille pas cette peur, si je ne l’écoute pas, il y a une dualité :
un Je veux contre un Je ne veux pas.

Donc ; l’Antahkarana ne va pas faire une connexion bien terrible et on ne pourra pas le lui reprocher….n’est ce pas ?

Remarque : c’est le moment de faire « un-papier-prière » pour transmuter cette peur de retrouver la mémoire ! (avant de faire celui pour retrouver la mémoire).

J’insiste, comme je le fais en stage, sur l’importance de Bien Savoir ce qu’on VEUT !
et sur ce qui en nous peut nous empêcher de le recevoir : c’est un état de conscience qui se « travaille » aisément avec le  SKSK pour le cœur -accepter ! -, et le CKS pour l’écoute interne de soi.

A….bientôt
Dom

 

COMMENTS
    Paule Arthusus commented

    Bonjour
    je suis très d’accord avec votre parole d’enseignant reiki. On voudrait tout guérir et être libre de suite et ne plus se soucier de rien mais dés qu’on met notre nez dans le fond de notre puits, autant dire notre conscience qui vit dans l’ombre, on s’enfuit en courant se réfugier dans les bras de not’chéri ou sur un morceau de chocolat.
    et pas de l’Antakarana !
    je savais pas qu’on pouvait utiliser les symboles reiki et le symbole Antakarana. je vais sûrement me décider à passer le niveau 3.
    tenez moi au courant de vos stages si ça vous ennui pas trop.
    merci
    P.A.

    19 août 2011 at 13 h 32 min
      Dom commented

      Bonjour Paule
      moi aussi j’aime le chocolat !
      mais depuis le temps que j’y descend, j’ai appris à aimer aussi les ombres au fond de mon puits.
      grâce au Reiki, et particulièrement aux symboles.
      l’Antakarana nous connecte avec notre mémoire originelle, il ne reste plus qu’à appliquer les énergies spécifiques à chaque symboles et laisser couler le courant collectif.
      les changements ne tardent pas à se manifester.
      Soyez tranquille, je vous teints au courant à chaque fois que je programmerais des stages !
      bon été à vous
      Dom.J

      19 août 2011 at 13 h 58 min
    natacha mourtin commented

    bonjour
    je vous remercie de la profondeur et de la netteté des informations que vous mettez sur votre site !!
    nat.

    18 août 2011 at 12 h 43 min

PLANETE REIKI is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

%d blogueurs aiment cette page :