Retour d’un stage 2ème degré Reiki

Soigner le corps avec le Reiki

Voici un retour d’injustice vécue lors d’un stage 2ème degré Reiki

Quelques jours avant un stage 2ème degré au dojo à juvignac, j’avais reçu E…P… en consultation pour des soucis au niveau cervical, et blocage de la gorge… En premier lieu cette personne désirait refaire le 2ème degré Reiki, une révision d’un stage reiki étant toujours favorable dans certains cas avant de faire le degré supérieur. En l’occurrence le troisième degré Reiki avec la boîte des cristaux Reiki et la formidable IPE.

Compréhension de Soi

En définitive, lors de cette consultation E…P avait compris l’importance d’appliquer les techniques apprises avec les symboles reçus lors du deuxième degré Reiki. De surcroit pour une meilleure compréhension de soi – SHK, le symbole mental-émotionnel apaisant l’esprit, le discernement devient clair. Comprendre comment fonctionne l’esprit et son implication dans le corps et l’environnement au quotidien, et l’accepter pour le transmuter avec SKSK le symbole du coeur. C’est tout l’enseignement de Mikao Usui ; on soigne d’abord l’esprit et ensuite on s’occupe du corps. C’est mon engagement dans mon enseignement du Reiki.

Le retour du vécu pendant le stage second degré Reiki

E . P… – 1°) je te remercie du fond du cœur pour tout, l’entretient et le soin avant le stage, le stage, le soin, ta gentillesse. J’en ai les larmes aux yeux en écrivant. 

2°) ce que m’a apporté le reiki dont voici le retour du vécu pendant le stage second degré.

  • samedi 12/06 j’étais un peu comme  »assommé » – çà s’est empiré tout l’après-midi, j’ai commencé par ressentir vers 17h une migraine sourde qui montait, je suis rentrée chez moi vers 20h30 avec la migraine bien installée. Je n’ai pu rien faire que me coucher
  • dimanche 13/06 la douleur à l’articulation atlanto-occiputale droite s’était amplifiée avec en plus une grosse barre qui montait tout le long jusqu’à la tempe droite ; je suis quand même venue au stage car je savais que cela faisait partie du processus de guérison. Donc, j’ai essayé de rester éveillée.
  • → cette journée m’a fait percevoir aussi la blessure de rejet (légèrement = je travaille dessus) avec le sentiment de ne pas être écoutée car je n’arrivais pas à en placer une → je savais que j’étais en apprentissage de prendre ma place (par moment je l’ai fait, mais de manière gauche = j’ai compris, prendre sa place, c’est dans la douceur, naturellement = cela viendra, j’y travaille).

Contradiction entre moi et moi mème

  • En partant du stage le soir, je me suis interrogée sur pourquoi l’existence chez moi par moment d’une contradiction entre moi et moi-mème.
  • lundi 14/06 j’étais au plus mal, j’ai annulé tous mes rdv y compris les visites programmées pour mon appartement – j’ai noté un rêve que j’avais fait la nuit de dimanche à lundi – j’ai dormi toute la journée de lundi. En soirée, j’ai relu le rêve pour me l’imprégner.
  • mardi 15/06 en me levant : tous mes maux avaient disparu = l’articulation atlanto occiputale droite, la migraine. Mais je restais prudente en tournant la tête. J’ai fait une seule visite pour l’appartement = je l’ai loué = on signe le bail dans deux jours vendredi 18/06. Mais le matin même, j’ai eu des éclaircissements sur ma question (les contradictions) et le rêve.

    Frustrations

    J’ai compris que mes contradictions venaient de mes frustrations = ex : sentiment de ne pouvoir m’exprimer et la peur de dire pour ne pas blesser. Donc, c’est aussi tout ce que n’exprimais pas depuis x … ————- mon rêve de dimanche « j’étais en pleine discussion avec une jeune fille d’une 20è d’année, le nez est de forme concave. Elle me disait qu’elle avait peur que son compagnon rencontre une dame (une ex). Il était question qu’il aille comme tous les ans à une tombe et c’est là qu’il pourrait la rencontrer (en Grèce). Et elle me disait que l’année dernière, ce n’était pas le cas car il était allé ailleurs. Et je lui demande « cà va faire combien de temps que tu sors avec lui ? ». Elle me répond : depuis 3 ans. ——fin du rêve ».
  • Pour moi 1) la peur symbolise ma peur de dire  2) la tombe symbolise le non-dit   3) la dame symbolise la blessure de rejet  4) le compagnon pourrait être la volonté, le courage de m’affranchir de cette blessure  4) quant à la Grèce, je n’ai pas compris = je dirai peut-être le savoir, la connaissance, l’approche avec l’inconscient … .

3°) Question

Que de questions ! et que de résultats.J’ai eu la sensation d’avoir été épurée de mes lourdeurs (sentiments/émotions) durant ces 3 jours su 2ème degré avec toi et le groupe : il m’en est resté une grosse perte de cheveux en faisant mon shampoing (voir photo jointe) hier -j’ai conservé la touffe de cheveux-. Je pensais faire un soin énergétique (reiki) pour redonner une vitalité à l’ensemble de ma chevelure. 

J’ai pensé à :  Tracer SHK sur la partie du corps ou l’énergie est bloquée (les cheveux) en l’accompagnant avec la main, puis je visualise son énergie qui rayonne dans cette zone. et je fais de même avec le symbole du cœur SKSK et fais ¼ d’heure de reiki en soin local. (SHK apaise les conflits entre le mental et l’émotionnel) (SKSK met de l’amour où il en manque) → tiré de ton livre 2ème degré Planète Reiki.
Qu’en penses-tu si c’est juste ? Merci beaucoup pour ton retour. et à bientôt.
E. P

Analyse du rève

Dom – Voici mon analyse du rève. Merci de la clarté de ton retour ! Impressionnant. Et félicitation pour ta pratique, ta compréhension de la pensée et son implication sur le corps.
 je tente ci-dessous d’analyser ton rève, au-delà de la psy ; par l’angéologie de la Kabbale à laquelle je suis formé.

  • Voici « La perte des cheveux et due à la peur, à la tension, et surtout la tentative de tout contrôler – qui est en lien avec la peur. Il y a un lien avec la peur de ne pas être à la hauteur…« .

Je mets en application

Ep -Ta réponse est juste et tombe à pic = depuis hier, j’ai vraiment réalisé cette peur qui est vraiment liée à ma tentative de contrôler = et c’est vraiment sournois, mais je l’ai débusqué, c’est-à-dire j’ai compris exactement quand je fais cela et ce que je fais. Et depuis ce matin, je m’aperçois que je mets en application le « lâcher-prise » = je me suis confrontée à cela (inconsciemment) ce matin et je l’ai RECONNU. Le fait de l’avoir reconnu m’a permis d’exercer un lâcher-prise dessus (je l’ai fait, mais en même temps, j’avais l’égo qui revenait avec ses peurs = j’ai écouté l’égo mais j’ai continué à lâcher-prise).

Et sur les cheveux, je travaille sur la matière aussi depuis quelques jours, en programmation avec le cristal de roche comme tu nous le fait travailler au 2ème degré. Je me suis acheté une Sugilite et un Quartz rose pour amplifier. ET en même temps, ce dernier est en lien, semble-t-il, avec le chakra du cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :